17 juin 2010

Les pieds sur terre



(Bravo à Bekkchen pour la jolie photo, sous CC)


La vie parfois nous réserve des surprises dont on se passerait bien. Rien de grave ici (enfin j'espère), juste des ennuis de santé récurrents pour moi qui commencent à me peser sur le système. Et comme j'ai décidé que ma santé passait avant tout le reste (enfin, après Mademoizelle quand-même), tout le reste de mes projets dont la boutique en pâtissent en ce moment.

J'essaie de garder les pieds sur terre, de m'ancrer plus dans le "quotidien", dans le "réel". J'ai cette tendance à faire tourner mon mental à 200 à l'heure, à partir dans trop de pensées et de projets que j'ai après du mal à concrétiser. Recommencer le yoga me ferait du bien, je le sais, et c'est prévu pour fin août. Après le déménagement... Fin juillet, nous remontons à 1000 m. d'altitude, on se réjouit, mais mine de rien un déménagement c'est beaucoup de stress, encore, à ajouter à tout celui que je me fait subir, faudrait-il y voir un rapprochement avec mes maux?




5 commentaires:

lili comme tout a dit…

sûr que nos maux parlent beaucoup pour nous (surtout quand on parle peu !). Prends soin de toi !

Ellemme a dit…

Tu sais je crois que l'allaitement prend beaucoup d'énergie à notre corps.. surtout quand il est prolongé. En ce qui me concerne je n'ai jamais eu autant de maux, ni aussi fréquents que pendant les deux ans qui ont suivi mon accouchement .. Je crois qu'il faut privilégier le repos pour toi et ta santé.. Prends soin de toi!

Lenig a dit…

Rhooo..
Une nouvelle venue, l'apprentissage de la vie de môman, un Doux à couver pour mieux se faire couver à son tour, des projets de boutique, un déménagement, un soleil rare et épisodique....
Des maux aux origines pas si floues me semble-t-il..

Prenez bien soin de vous, petite famille!
TOUT le reste peut attendre...

La Grenouille a dit…

Dis-moi ou tu as mal, je te dirais pourquoi...
c'est forcément un peu réducteur et simpliste (sans vouloir offenser personne), mais il peut y avoir de singulières pistes à pister...
Evidemment que ton corps te parle !
http://livre.fnac.com/a1255050/Michel-Odoul-Dis-moi-ou-tu-as-mal-je-te-dirai-pourquoi?Fr=0&To=0&Nu=1&from=1&Mn=-1&Ra=-1

Stella a dit…

Quand il y a un trop pleins, le corps est assez malin pour dire stop... et le mental y est aussi pour beaucoup!