3 sept. 2007

Réflexions en vrac

1. L'automne arrive à petit pas... J'adore regarder les feuilles changer de couleurs, la nature changer sa garde-robe. Je crois qu'avec le temps, je fais de plus en plus attention à ce genre de choses, et c'est bien.

gratte-cul


Lors d'une toute petite balade en forêt dimanche, j'ai croisé un écureuil et deux chevreuils!

2. Beaucoup de boulot en ce moment, des prototypes à réaliser pour des élèves de la HEAA, et un ptit job supplémentaire dans un bar depuis une semaine...

3. C'est définitif, je déteste la foule et faire mes courses au supermarché... J'étais tellement désappointée samedi quand j'ai réalisé que le marché était carrément annulé!!

4. Ah oui, je crois que je vous l'avais pas encore dis, je sais pas si vous vous rappelez... Et bien mon roux à moi que j'aime m'a enfin répondu! C'est oui pour le PACS, mais pas tout de suite, hein... (ah ces hommes ;-))

5. Ne vous en faites pas j'ai quelques autres posts en préparation, plus une refonte de mon autre blog sous une forme différente, ça viendra dès que possible. La e-boutique aussi. Et j'ai encore un autre gros projet en gestation que je me réjouis de voir prendre forme (NON, PAS UN BEBE, PAPA ET DOU NE PANIQUEZ PAS, MAMAN NE SAUTE PAS DE JOIE TOUT DE SUITE! Chaque chose en son temps.)

6. A propos de tout ça, je suis en pleine grosse remise en question quant à ma façon de bosser et surtout sur ce que j'ai envie de faire VRAIMENT. Genre, bien sûr que j'ai envie de continuer de coudre, ça c'est sûr, mais je ne suis pas sûre que ma manière de faire en ce moment soit celle que je voudrais continuer à appliquer. (La vache, même moi je ne suis pas claire avec moi-même, alors vous devez rien piger... Désolée!)

flèche

3 commentaires:

Provisus a dit…

Félicitations pour le PACS (j'ignorais que ça existait aussi en Suisse) et courage pour la remise en question. Faut-il voir dans la deuxième photo un symbole lourd de sens sur la difficulté à aller de l'avant ?

alisabel a dit…

Ben ça alors , j'avais pondu un long commentaire et il a disparu :-
je voulais seulement te dire que je compatis à tes soucis du moment, entre les machines en panne et une overdose de boulot pas forcément rémunerateur , c'est sur qu'il y a de quoi se poser des questions . Mais justement se poser des questions c'est ce qui permet d'avancer , non ?

Bonne reflexion en tous cas, et félicitations pour ce pacs ( mais ça change quoi pas tout de suite ?)

bises.

deedeen a dit…

>provisus: merci, et la flèche trouvée au détour d'une balade en forêt illustrais bien le poste je trouvais... Mais ne t'en fais pas, allez de l'avant, moi, toujours, un peu trop vite même parfois! ;-)

>alisabel: voui, c'est aussi mon point de vue, se poser des questions, c'est avancer, tout comme trébucher et se casser la gueule! C'est en faisant des erreurs qu'on apprend! Et merci pour le PACS!(le "pas tout de suite", c'est juste que ça m'énerve, s'il a dit oui, pourquoi faut-il encore attendre? De plus, pour moi le PACS s'est surtout un truc pratique, à plus forte raison si l'un d'entre nous se retrouve à l'hôpital, et ça on sait jamais quand ça arrive!)