17 sept. 2010

Contretemps

(La Suède, c'est pas fini, ça continue très vite!)

C'est vendredi. Et le vendredi, normalement, c'est look et des nouvelles du projet "un an sans nouveaux vêtements). Sauf que. Ben oui, sauf que. Ce soir, paf, catastrophe.

J'étais en train de ranger mon atelier, j'en profite pour encore mettre quelques vêtements dans la caisse "braderie" (ceux que je veux vous proposer bientôt en vente pour pas grand-chose), puis je m'apprête à transvaser le contenu de cette caisse dans une autre plus grande. Machinalement, j'empoigne le petit coussin anti-mites et... Tiens, c'est quoi ça? Mais c'est, mais!!!!

Raaaaahhhhhh!!!!!!!!! Purée, des mites, des dizaines de mites! Collées à ce p*tain de sachet qui est censé les éloigner!!!!!!! C'est une invasion! Et attends... Noooooooon!!!! Mon gilet à rangs raccourcis! Totalement ruiné! C'est pas possible, dites-moi que je rêve, je vais me réveiller c'est ça, au secours! Des trous, des énormes trous partout, il y a plus d'air que de laine!



(La photo date d'avant la catastrophe)


Comment vous dire... Je suis un peu au bord de la crise de nerf là.

Déjà que, avant-hier, j'avais voulu reprendre mon Lady February Sweater qui trainait depuis deux ans. Je reprends mon ouvrage, m'apprête à tricoter la première maille et paf, le fil pète. Ouille. Pas bon ça. Je vérifie: quelques cocons, quelques chenilles. Ok, plan Orsec, j'élimine immédiatement la laine contaminée (ouin, mon LFS, je n'arriverai JAMAIS à le finir!), je file acheter quelques boîtes en plastiques qui ferment bien pour mettre à l'abri le petit stock de laine que j'ai à l'atelier.

Plan appliqué: mettre les pelotes semblables d'abord dans un sachet zip-loc, le fermer hermétiquement, puis mettre les sachets dans les caisses plastiques, fermer.

Je ne me doutais pas que ces saletés d'insectes à la mord-moi-le-nœud avaient déjà attaqué les vêtements que je réservais à la braderie. Surtout qu'elles ont été rapides les bougres, je n'avais pas touché à cette caisse depuis seulement une semaine!

Résultat des courses: j'espère que rien d'autre n'est contaminé, je m'en vais aller acheter de l'anti-mites efficace, et supprimer mon gilet à rangs raccourcis des objets à vendre...

5 commentaires:

Marie a dit…

Oh, la poisse ! Espérer que tu pourras circonscrire les dégâts ! Bon courage !

lenaetcie a dit…

Elles ne respectent rien tes mites non mais,ce beau gilet!

Petit Bruit a dit…

oh mince!
J'espère qu'elles n'ont pas trop fait de dégâts. Il me semble avoir lu ce même souci chez une autre blogueuse qui du coup avait congelé ses pelotes pour limiter la casse.
(faut avoir le congélo qui va avec remarque)

Marylène a dit…

Les mites, ce n'est pas qu'un mythe... Des vraies miteuses, ces bestioles! Courage, Patience et bonne guerre.

Marianne a dit…

passe TOUT au congélo 24 h tu seras sûre qu'il ne restera plus rien dans tes pelotes...et pas de récidive possible pendant un bon bout de temps