21 avr. 2009

Le supermarché du pas très utile

Donc. La scène se déroule un samedi matin, relativement tôt (10h, les grasses-mat c'est déjà définitivement fini pour moi semble-t-il), dans une "mini-zone industrielle" de la grande ville d'à côté. 5 voitures sur le parking, rien de bien méchant en somme.

The red elk


On monte à les étages, on passe devant une crèche et on prend le temps de zieuter les prénoms des ptits bouts. Purée... Ya un ptit gars tout blond qui s'appelle Saga. On arrive dans le magasin proprement-dit, et on essaie de se faire tout petits (Mr Roux DETESTE se faire harceler par des vendeuses trop zélées, moi je n'aime pas trop non plus, on a bien réussi notre coup, seules trois se sont approchées, et elles ont été remerciées prestement). Pas facile-facile de se faire tout petit dans un magasin pour bébés... Heureusement, on arrive en plein dans le rayon poussette-landau, nous voici donc directement face à ces monstres. Après un très rapide coup d'œil à la Bugaboo (celle qui nous plaît le plus, à tout prendre), mon Dou, en meneur des opérations, traverse le rayon d'une seule traite, pour atterrir aux sièges pour voiture.

Et là un petit intermède (oui, je sentais bien que ça vous manquait ;-)). Avant même de désirer faire des ptits roux avec moi, Mr Roux s'arrêtait parfois dans les magasins derrière une poussette, prenait la pose avec son air de playboy et me demandait: "Ça me va?". J'ai toujours trouvé ça trop mignon. Et ça lui va, faut le reconnaître. Le truc c'est que je trouve totalement inutile d'investir des mille et des cent dans un appareil énorme, lourd et pas pratique qu'on utilisera 6 mois, 9 à tout pêter. En hiver en plus (la poussette dans la neige, j'ai testé, c'est nul). Alors quand le petit Dou s'est annoncé, mon grand Dou m'a lancé un regard assez suppliant, et m'a dit: "Mais on pourra quand-même avoir une poussette?". J'ai dit que j'étais pas trop pour, mais à voir, je voulais pas le frustrer, pis faut essayer des modèles, réfléchir, tout ça.
On a réfléchit. Et maintenant c'est lui qui avance les arguments du pourquoi on ne va pas acheter de landau. J'adore!

Donc, prochain arrêt sièges pour voiture, tout le monde descend. Sauf nous. Rien de mieux que ce qu'on a déjà. (Faut vous dire que j'ai récupéré un siège pour bébé neuf aux poubelles il y a un mois. Et une poussette-canne neuve aux poubelles il y a six mois. Sont fous les gens qui jettent ce genre de trucs.) On repart aussi sec.

On continue notre tour. C'est immense, et rien ne nous plaît ni ne nous tente. Nada. Ah, sauf une chose: une chaise haute d'une certaine marque très connue. Mais pour ça rien ne presse, on ne risque pas d'en avoir besoin avant presque un an. On fini par dénicher une claie pour mettre par dessus notre baignoire, mais comme j'en ai déjà pré-réservé une dans le seconde main en bas de chez nous, ce sera au cas où vraiment il y en avait aucune de dispo avant août.

On constate. Les couleurs de tout cet attirail sont en majorité horribles. Les matières, les coupes, les designs aussi. Berk. Dans les meubles, on a rien, mais RIEN vu qui nous plaisait. Heureusement, la petite commode et la petite armoire pour enfant qui était à la boutique feront parfaitement l'affaire, une ou deux couches de peinture cet été, ce sera parfait (heu, oui, je dois avouer, je les avais déjà acheté en prévision, hum...). On a deux petits lits à dispo dans le grenier, dont l'un aura vu dormir moi, mon père, son père et le père de son père. De quoi faire donc. Faut juste trouver un matelas, que je pense commander ou ici. Je vais bientôt me coudre un coussin d'allaitement, rempli d'épeautre trouvé aux mêmes adresses que précédemment.

Tout ça pour dire que dans le gros matériel, on a besoin de presque rien en définitive. Si c'est pas le bonheur, ça... Et pour dire aussi qu'on se sentait quand-même très différents des couples ressortant de ces lieux avec tout le matériel "indispensable", neuf, à la mode... On a loupé un épisode? ;-)

7 commentaires:

Fée La Photo a dit…

J'adore ton récit!

Je suis pas encore maman mais te lire me fais rire et je suis sûr que le jour ou je partagerais ces moments je penserais à toi et ton Doux.

Mon rêve sera de pouvoir nicher de magnifique meubles en brocante que j'aurais remit à neuf.
J'aimerais aussi être un peu plus débrouille en couture pour lui coudre pleins de belles choses, bon j'ai encore le temps.... mariage d'abords et on verra la suite....

Bisous du valais

Marie a dit…

La description est ultra-drôle !

Sans compter que les grosses poussettes actuelles ne rentrent dans rien, ressemblent à des chars d'assaut...

A Bruxelles, il y a plusieurs magasins de seconde main pour tout le matériel de base pour les bébés. Je ne suis pas encore maman mais mon compagnon et moi, on sait qu'on ira voir dans ce coin-là quand on sera (futurs) parents...

Puis ma maman, elle est conservatrice, du coup, on pourra piocher dans nos habits d'enfant ;-)

_sandra_ a dit…

non, non, tu n'as pas loupé d'épisode. ou alors c'est qu'on a loupé le même ;)...

4 lardons à la maison, et j'ai définitivement abandonné le plan-landeau (landeau qu'on nous avait offert) après la première.
investissez plutôt dans une très belle écharpe de portage, ça c'est du pratique :)

prends bien soin de toi!

Anonyme a dit…

Chère Deedeen, quelle jolie plume! J'en souris et tu m'as donné à réfléchir...Merci. Je me suis aventurée dans un magasin spécial bébé l'autre jour comme notre 'tit lutin agrandit son appartement tout rond et qu'il faudra "s'équiper" comme c'est le premier. Tout comme vous, je n'ai pas été convaincue. Me voilà donc rassurée. Je pensais aussi à une bonne écharpe parce qu'il doit être doux d'être un kangourou. Bref, vive la récup' des amis, familles... Pis j'en profite...tu as l'air d'avoir une bonne adresse seconde-main pour enfants...j'ose faire ma curieuse? Merci bien. Jolies pensées. Marylène

La Grenouille a dit…

Hi, hi, hi ! T'as raison ! C'est du gros foutage de gu*** tous ces euros dans de la poussette. Mon père nous en avait offert une, au trois mois du grand (avant je n'ai jamais pensé en avoir besoin, il était en kangourou. J'avais pas même réfléchi à ce que je voulais, ou pouvais vouloir. Mais c'était une autre époque ma Brave dame). Ça a été vite réglé (et d'ailleurs c'est même pas moi qui ai réglé. Mais à l'époque c'était encore les francs, et même en francs le prix ne faisait pas peur) : poussette canne recto-verso avec dossier inclinable. Je me comprends : dossier inclinable, parce qu'à 3 mois on ne tient pas assis, et que c'est rudement pratique pour les siestes inopinées, recto-verso parce qu'à 3 mois je préfère que mon Bébé me voie moi, plutôt que la route. Et canne parce que je prends souvent le train. Seule avec un, deux, trois, quatre enfants.
Evidemment à peine achetée nous sommes partis en goguette, et avons bien grippé les roues sur le sable de la plage, hé hé. C'est tout nous ça.
La poussette a bien servi. Elle a "fait" trois enfants, à mi-temps avec une autre, de compétition celle-là, trouvée neuve (ou quasi, de toutes manières L'homme est bricolo), dans les poubelles dans magasin de puériculture. tu l'as dit :" 'sont fous ces gens".
Donc, comme on ne change pas une équipe qui gagne, j'ai cherché la même poussette, ou le même type pour notre P'tit Blue. Glouppps ! Le concept a évolué Ma Chère, main'nant z'avez le chassis chassieux et tout qui se clique. Oui mais moi je veux juste une poussette qui fasse poussette, qui se plie au milieu, qui puisse se mettre face à la mer ou face à la mère, pour moins de 100 euros (et encore je suis large). Comment ça ça n'existe pas. De diou, j'ai un concept de la muerte et je ne le savais même pas.
Je ne l'ai pas trouvé sur ebay (enfin si mais en cassé, ça m'arrangeait moyen, ou en vraiment pourrie et beaucoup trop cher pour du pourri. Pourtant nous ne sommes pas très regardant), mais j'en ai trouvé une autre qui nous a été bien utile la première année. pour 35 euros. En fait, c'était juste pour dire ça, hi hi : ebay c'est pas mal non plus comme lieu de "fournissage". C'était intéressant et pas long du tout comme comm', n'est-ce pas ?
Bon, merci de m'avoir lue (comme d'hab') Je te bise !

Ellemme a dit…

J'aurais plein de choses à dire suite à ce message plein de bon sens et de réflexions que je partage, mais je te dirais quand même que la Bugaboo.. elle est géniale. Elle est pas lourde du tout, elle se démonte hyper facilement et je n'ai jamais vu une autre poussette aussi maniable en ville que dans l'herbe.. mais c'est vrai que si je n'avais pas pu l'avoir, par une chance incroyable, neuve à moitié prix.. je n'aurais pas mis le prix..
Ceci-dit, mon bébé a 18 mois aujourd'hui, et on s'en sert toujours :o)

deedeen a dit…

Fée la Photo: merci! Pour ce qui est de dénicher des petits meubles en brocante, je dois avouer que j'avais commencé avant d'être enceinte. J'ai fait trois supers affaires à Emmaüs, et maintenant elles attendent d'être retapées. Je ne manquerai pas de les mettre sur le blog!

Marie: ma maman est aussi conservatrice, mais elle n'a gardé que très peu de nos habits bébé... (elle se force à faire du tri une fois par année au moins) Par contre elle adore tricoter, je vais pouvoir lui passer commande!

sandra: oui, c'est exactement ce que l'on va faire! Et on sait déjà laquelle on aimerait...

Marylène: oui, j'ai une très bonne adresse sur le bas du canton! Envoie-moi un mail et je te communiquerai tout ça! Si tu veux aussi des infos sur les écharpes j'ai aussi ça en stock, et au pire, je vends des porte-bébé hamac! ;-)

La Gre: j'ai pas encore vérifier si la poussette récupérée aux cassons est inclinable à l'horizontale... On verra bien, sinon ce sera la prochaine recherche deuxième main!

Ellemme: on ne ferme pas la porte entièrement à la poussette pour autant. Comme je l'ai dit à mon Dou, si vraiment on s'aperçoit qu'on en a besoin, il sera toujours temps de l'acheter après la naissance. Et si on trouve une Bugaboo pour presque rien en seconde main, on va pas se gêner non plus!