22 oct. 2009

Droit de réponse

Vos commentaires du post précédent m'inspirent quelques réflexions que je vous livre en vrac avant de partir pour la montagne.

° Marrant, vous regardez souvent D'ABORD comment ça se lave... Moi je ne regarde jamais. Je sais que coton, lin, chanvre = tout bon, et laine = à la main. Le reste, je ne m'y arrête même pas.

° Zimbo: tu trouve que le 100% naturel est toujours plus cher que les mélanges?

° LiBerMax's Family: oui, je crois qu'il a lieu chaque année.

° Pour moi aussi, l'acrylique c'est niet, je ne supporte pas, rien qu'au toucher je peux dire si un vêtement en contient, et si j'essaie de le porter quand-même c'est l'horreur, cheveux électriques, transpiration qui pue, affreux...

° nadia: oui, marrant comme paradoxe! Mais je suis sûre que tu touche les vêtements que tu achètes, tu fais donc peut-être le tri inconsciemment?

° Marie: la marque que tu avais vue, c'est peut-être bien celle que je vais proposer, qui sait?

° Anaïs: ton point de vue m'intéresse particulièrement, pour toi, trop loin, c'est où??? Je suis tout à fait d'accord sur ce que tu dis, mais si on prend par exemple un vêtement en coton qui aurait été fabriqué au Portugal, avec du coton bio et fair trade, ce coton aura forcément été cultivé plus loin que le Portugal... Au mieux en Turquie, au Mali, ou en Inde, voir en Chine... Et ça, ce n'est pas forcément indiqué sur l'étiquette, alors comment fais-tu?

Enfin je rejoins tout à fait ce que tu dis, mieux vaut acheter des vêtements de qualité, fabriqué dans le respect des hommes et de la nature et qui sont un peu plus cher, ils dureront certainement plus longtemps, et on aura plus de plaisir à les porter!!!

° Helenem: pour toi, un pull en laine cher, c'est quel prix? A partir de combien d'Euro trouve-tu trop cher?

° Verena, pareil pour moi, c'est le toucher qui prime. C'est pour ça que je dois avouer que parfois j'ai de la peine à commander sur le net. Donc dans ma boutique, vous pourrez acheter les yeux fermés, parce que je ne prends que du très doux!!!

° Fée la photo: tu avais été déçu par quoi?

° FreD: ne t'en fais pas, il n'y aura pas que pour les enfants!!! Et tous les produits que je proposerai auront fait l'objet d'une étude approfondie de ma part, donc si tu as la moindre question quant à la provenance de tel ou tel "ingrédient" ou d'une partie de la production, tu m'envoie un mail et je te réponds!

° Del4yo: pareil que toi, totalement contre les étiquettes qui grattent. J'avais d'ailleurs fait un post là-dessus il y un moment. Je lave aussi tout en machine à 40°, sauf les couches lavables à 60°, et la laine à la main, mais là je vous réserve un produit de derrière les fagots, une lessive qui ne nécessite pas de rinçage, totalement naturelle...

Voilà, sur ce je vous quitte pour aller fêter dignement l'avant trentaine de mon Roux, direction le pays d'En-haut et une raclette en vue, pourvu qu'il fasse beau ce week-end!

11 commentaires:

Marie (Belgique) a dit…

Je me souviens d'un petit pantalon avec des petits pois un peu "design", style très scandinave, dans les tons bleu clair, jaune clair et c'était BOOOOO. J'étais avec une autre amie, on devait être comiques à baver devant des petits vêtements de bébé beaux ET en coton bio ET équitables. (J'avais pris la carte, en me disant que ça serait chouette pour des cadeaux et puis un jour... mais je ne la retrouve plus, évidemment...)

Le nec plus ultra, ce seraient des fibres naturelles, bio et de chez nous, le lin par exemple...

LiBerMax's Family a dit…

Ahhh moi aussi les étiquettes ça me démangent !!!! Je trouve génial quand les étiquettes sont "imprimées" sur le tissu, plus de souci de gratouilles et quand même les infos ! Et oui oui oui pour du tout doux tout doux, je vote pour !

Anaïs a dit…

Bien sûr tout n'est pas indiqué, bien sûr je ne peux pas toujours faire comme je voudrais, bien sûr je sais que le coton n'est pas cultivé/tissé en France, mais par principe je préfère soutenir les dernières entreprises textiles qui ne succombent pas à la délocalisation, pour l'exigence de leur travail. Souvent cela va avec des matériaux de qualité, pas bio, pas fair trade, mais vu les détails de finition, probablement pas réalisés dans des usines esclavagistes. (ceci dit je n'ai aucune preuve de ce que j'avance - disons que par exemple j'imagine mal Isabel Marant exploiter des gamins indiens).
La dernière fois que j'ai acheté des torchons, je suis allée chez le marchand de tissus/linge de maison local et j'ai choisi des pièces en coton et en métis fabriquées dans les Vosges. C'était un peu cher, mais je sais aussi que c'est quasiment pour la vie. J'aime participer à l'économie locale ; j'achète 2 paires de chaussures par an à mes enfants, une pour l'été, une pour l'hiver, chez le chausseur spécialiste, en beau cuir, mais modernes et confortables, dessinées et fabriquées en France, ce ne sont pas des marques à la mode, d'ailleurs je laisse choisir mes garçons, chaque paire passe aisément la saison. Nous vivons à la campagne et les vêtements ici sont avant tout pratiques, je reprise les pantalons régulièrement déchirés dans les arbres, par les chutes de vélo. J'achète rarement pour faire joli, je récupère beaucoup, et j'ai pris le parti de ne pas lutter contre les cadeaux qui ne correspondent pas toujours à ma démarche.
Je parle de la France, mais je soutiens volontiers des fabrications en provenance de pays où les conditions de travail, de salaire, de vie sont décentes. Bien sûr qu'il est délicat de se focaliser là-dessus, soutenir les initiatives dans les pays en voie de développement c'est important aussi, mais je supporte mal ce marketing à coups de photographies de paysans souriants, et ces prix qui n'indiquent jamais le vrai prix touché par le producteur, les marges prises par les intermédiaires ; l'idée aussi que des designers qui sent en Europe, fassent fabriquer leurs créations aux fins fond de l'Himalaya, pour les revendre ici, je ne comprends pas. Les gosses là-bas portent des sweats Disneyland des années 80 arrivés dans des ballots de rebus des occidentaux, ils ne profitent pas de ces vêtements, de ces tissus, de ce progrès… tout part.
Quant au bio, il est encore trop fragile, les surfaces d'exploitation consacrées à ce mode d'agriculture sont insignifiantes en regard de la totalité des surfaces agricoles. Je préfère soutenir le producteur de fruits qui vient au marché, tant pis s'il n'est pas bio, il n'est pas Monsanto non plus. Je refuse d'acheter des bananes bio vendues toute l'année au magasin bio, je prends cet exemple car je trouve que le bio et l'équitable, etc… sont à la mode, donc buisness, donc lobbies, etc… je me méfie bcp de ces labels qui souvent ne sont qu'un effet, alors que beaucoup d'entreprises, de producteurs, de commerçants sont engagés parfois depuis très longtemps dans des démarches d'économie respectueuses de leurs employés, de leurs fournisseurs… je pense juste que si tout le monde consommait avec modération (que ce soit du bio, du Bonpoint ou du Adidas), ce serait là vraiment respectueux pour l'humanité.
Désolée pour ce long com'!

Anaïs a dit…

et joyeux 30 à monsieur!

Anonyme a dit…

Bonjour,
Je suis juriste aux US et mes clients sont pour la plupart des grands fabriquants de tissus/vetements dont beaucoup de marques de luxe europeennes. Vous cassez pas trop la tete....Made in France / Italy etc...ne veut rien dire. La plupart du temps, tout est fait en Chine, Taiwan, Bangladesh etc et l'assemblage final est fait en Europe juste assez pour avoir le label Made in....Tout le pret a porter est fait comme ca (je ne parle pas d'Isabelle Marrant en particulier et meme si j'adore cette marque, je mettrai ma main a couper que c'est pareil). Pour la haute couture, c'est en effet confectionne plutot en France et en Italie mais c'est les meme "sweatshops" seulement au lieu d'importer les produits de Chine en bateau, on importe les chinois dans les memes bateaux....
Pour le "fare trade", c'est tres tres peu reglemente, alors a moins d'avoir ete sur place et d'avoir acces a leur comptes bonne chance pour savoir ce qui se passe (je pense notamment au scandale Max Haavelar il y a 3 ans au Bresil).
Desolee d'etre negative, mais je bosse avec les gens qui habillent la planete et c'est pas joli. Ma seule certitude, American Apparel c'est du 100% made in California, les ouvriers sont payes 2x le salaire minimum, ont l'assurance maladie payee par l'employeur (aux States!), des cours d'anglais gratuit et un service legal a disposition pour les questions d'immigration. Je suis pas fan de leur produits (je trouve pas tres joli) mais j'ai visite la fabrique a Los Angeles et c'est le seul fabriquant de vetement que je connaisse qui produit tout localement. Selon mon experience personelle, c'est le seul fabricant "fare trade" et j'ai vraiment beaucoup de clients.....
Je suis d'accord avec Anais, la seule vrai action qu'on puisse faire, c'est d'acheter moins (ou d'acheter des creations de couturieres locales qui ont une machine a coudre a la maison et une passion, mais des deedeen y en a pas des masses....)

Maria

Anonyme a dit…

J'ai hâte de voir cette boutique :)
Contrairement à d'autres, ce n'est pas le "Made in" qui retient mon attention mais la composition du vêtement : ayant une peau prompte à réagir au moindre souci (Ça a commencé avec une allergie au maquillage de fête pour enfant en maternelle...), je privilégie les matières naturelles, quitte à laver un vêtement à la main. Si une pièce me plaît vraiment et contient un tout petit peu de synthétique, je peux craquer.
Parfois je me dis qu'il faudrait que je tente de me mettre à la couture, mais les passages dans des magasins de tissus me découragent totalement tellement ils sont moches la plupart du temps :( Trouver un beau tissu qui soit naturel a l'air d'être le parcours du combattant. Peut-être moins sur le net ?...

Mélusine

Nansa a dit…

Et ben moi ça me rend surtout hyper méga impatiente que ta p'tite boutique virtuelle OUVRE !!

J'aime beaucoup les gens amoureux des belles choses et habiles de leurs doigts qui acceptent de nous faire profiter de leurs talents...
Je regarde alors moins à la dépense aussi, du fait que je sais à QUI profite mon "investissement".
Hummmm, je sens qu'on va voir passer des merveilles...

En attendant, bon we, bises à tous les doux (+1 à la dernière venue..), oui, oui, je commande le beau temps...

zimbo a dit…

effectivement, ce n'est pas toujours plus cher, mais en général je remarque que la simplicité se paye ;-)

Fée La Photo a dit…

Comme les autres je trépigne d'impatience que ta boutique ouvres ses portes sur le net!

Pour en revenir au ethical fashion days; qui est dans un magnifique endroit!
J'avais été un peu déçu des exposants, certains critiquant rapidement nos propos, ou ne s'intéressant pas vraiment à nous qui venions voir leur stand.
Peut de belle découverte.
Il se peut bien que vu que nous avions été au premier, cette année ils ont fait des modifications, des changement intéressant.
Je suis contente d'avoir eu un bon retour de ta part.

Anaïs a dit…

Je reviens pour te dire que quoiqu'il en soit, lorsqu'on décide de monter son projet, il est intéressant d'écouter les avis des autres, et en même temps il faut surtout s'écouter soi… l'autonomie et l'indépendance demandent beaucoup de confiance en soi, alors ne te laisse pas douter par des commentaires comme le mien!!! Je t'encourage à porter ton projet comme tu l'entends, c'est ce qui est le plus important! bonne chance!
(et merci à Maria pour ses précisions très intéressantes).
Bien à toi

helenem a dit…

En tout premier et plus important, j'ai envie de te dire aussi : vas-y fonce, réalise tes rêves !!
C'est vrai que dans l'idéal, j'aimerais acheter du fabriqué le plus naturellement possible, pas trop loin et dans de bonnes conditions pour les salariés, mais je ne suis pas trop naïve non plus et me dis bien que ce n'est pas forcément facile de savoir ou vérifier, qu'il y a souvent bp de marketing derrière les belles intentions affichées des grandes marques. Fondamentalement, ça m'énerve d'acheter cher des trucs fabriqués pour rien par ex en Inde (même si ça donne du boulot en Inde !) par des marques qui se régalent au passage...
Après c'est vrai que, contradiction qd tu nous tiens, je peux craquer pour un truc vraiment sympa...
Sinon... hum... cher pour moi (seule avec mes 2 filles)... c'est qd même une notion variable ! ;o) Question piège ! Je regarde la matière, la qualité des finitions... Mais je dirais qu'un joli pull doux en laine pour moi, je serais prête à mettre... allez, de 49 à 79 euros (je suis dans les seuils psychologiqes !!)... et j'hésite qd même... Je pourrais même acheter "une pièce d'exception" un peu + cher (comme du cachemire). Mais clairement, ce serait mon "cadeau" de la saison !
Pour des t-shirts ou petits cols roulés coton, ma "marge" est de 15 à 25 euros, au-delà, c'est pareil, c'est "l'exception" parce que très sympa ! (en dessous, je me dis que c'est trop cheap... ou mal fini !)
Pour mes filles, de 13 ans 1/2 maintenant, j'achète pas trop cher, sachant que la durée de vie est limitée... (mais adolescence oblige... c'est de + en + difficile de choisir moi-même ! ;D)
Ah, et je couds et tricote... et fais tricoter ma petite mom' pour nous !