20 oct. 2009

En avant, marche!

petons


Ces petits pieds ont fait leur premier salon professionnel samedi, ainsi que leur première nuit hors de la maison. Le tout en ma compagnie, bien entendu. Vous trouvez que 7 semaines c'est trop jeune pour commencer à bosser?

Nous étions donc aux Ethical Fashion Days à Genève. J'avais un peu peur, je dois l'avouer. Ma dernière expérience de salon éthique/écologique à Bâle s'était révélée très décevante, j'appréhendais donc un peu celui-ci. Et bien au final, je suis très contente d'y être allée. Certes, je n'ai pas pu écouter toutes les conférences (je ne suis allée qu'à la première, pendant laquelle Petite A. a copieusement tété en faisant beaucoup de bruit, puis a fait un fabuleux caca toujours très bruyant, et enfin commencé à gazouiller alors que jusqu'ici elle était plutôt silencieuse lors de ses moments calmes...). Mais j'ai fait de belles rencontres, et j'ai trouvé une marque absolument géniale de vêtements pour enfants que je me réjouis de vous faire découvrir au printemps prochain. Une tuerie! Une marque qui fait la démarche écologie/commerce équitable de A à Z, et dont le design est à tomber! Restez branché! J'ai aussi pris des renseignements sur une autre marque que je lorgnais depuis un moment, et découvert sur le stand d'Helvetas des articles que je cherchais partout. Si vous ajoutez à ça les tissus magnifiques et écologiques d'un autre exposant qui propose enfin des couleurs portables (vous avez remarqué? la mode éthique et écologique est parfois un peu trop bariolée à mon gout...), on peut dire que la visite fut fructueuse. Je me réjouis de passer mes commandes!

Cet après-midi, rendez-vous avec mon "site-interneteur", on relance la machine très sérieusement à présent. Au programme, re-briefing sur le cahier des charges, et discussion à bâtons rompus sur mes souhaits et les solutions envisagées.

Ah, et j'ai une question pour vous: est-ce que vous regardez la composition des vêtements que vous achetez? Que ce soit pour vous ou vos enfants, êtes-vous sensibles à ce qui se trouve marqué sur l'étiquette? Y a-t-il des choses que vous évitez absolument?

11 commentaires:

Matouchka a dit…

OUI, je regarde la composition sur l'étiquette et comment ca se lave... Si c'est trop compliqué, je n'achète pas. J'evite souvent des matières specifiques, par exemple les petites culottes doivent être en coton et je préfère le cachemire pour les pulls ;) mais je ne suis pas trop restrictive car il faut aussi avoir les moyens de "faire attention".

zimbo a dit…

moi aussi je regarde d'abord comment ça se lave, ensuite pour ce qui est des t-shirts par exemple, je ne prends que du 100% coton, en fait j'évite en général le synthétique, quand c'est possible...parce que le prix du 100% naturel m'arrete assez souvent malheureusement !

LiBerMax's Family a dit…

C'est clair que je regarde ! D'abord parce que je supporte pas l'acrylique, réaction cutanée immédiate ! Et puis pour mes petits loulous aussi je préfère le "naturel", coton, laine etc...
Ca avait l,air vraiment chouette ce salon, il a lieu chaque année ? Et les petits pieds de ta puce sont à croquer...miam !

nadia a dit…

j'avoue que je ne regarde pas trop la composition des vêtements que j'achète... alors que je suis hyper maniaco-pointilleuse avec la laine que je tricote, drôle de paradoxe !

il me tarde de voir tout ce que tu mijotes :)

Marie (Belgique) a dit…

Je regarde toujours la composition de mes vêtements, j'aime le coton, la vraie laine, j'évite au maximum l'acrylique (pareil, boutons en vue si...). Pi, le système de lavage.

En Belgique, en septembre, il y a toujours le salon Valériane. Cette année, il y avait un petit stand de vêtements pour bébés/enfants en coton bio et équitable et avec un design super mignon. Evidemment, je n'ai pas retenu la marque... :-/

Anaïs a dit…

Je regarde bien sûr et je n'achète pas si c'est fabriqué trop loin… même si c'est étiqueté équitable, je ne vois pas l'intérêt de piller les richesses des autres pays et d'enrichir des intermédiaires. Ce qui fait que je n'achète pas grand chose… mais quand je trouve, je sais que cela a un prix sur le moment, mais certains vêtements acheté selon ces critères-là n'ont pas bougé depuis 10 ans, se réparent facilement. Ce n'est pas un question de moyen, mais une histoire de démarche, on a pas besoin de beaucoup de vêtements.

helenem a dit…

Trop trop choux les petits pieds !!! oui, je regarde, je privilégie les matières naturelles comme le coton, surtout pour les sous-vêtements et t-shirt, évitant absolument le synthétique pour tout ce qui vient directement sur la peau (grattouilles sinon !). J'aime mieux aussi les pulls en laine, + chauds, + agréables. Je regrette que ce soit parfois si difficile à trouver, et/ou si cher !

verena a dit…

moi aussi je regarde mais au final c'est aussi le toucher qui guide mon choix. et puis comme j'achète beaucoup de vêtements d'occas, il m'arrive de faire un peu moins gaffe
par contre question sous-vêtements c'est pas d'occas et que du coton;-)

Fée La Photo a dit…

je regarde de plus en plus, surtout maintenant!
les sous vêtements que du cotons par exemple....

je suis contente d'avoir une note très positive du salon, j'y suis aller l'année dernière, et j'ai été fort déçue, c'est pour cela que j'ai pas mis les pieds cette année, dommage pour moi.
Je me réjouis de connaître tes trouvailles!

FreD a dit…

Je n'achète que des matières naturelles en regardant l'étiquette et la provenance lorsque c'est possible, pour acheter le plus près possible. Finalement effectivement on a besoin de peu de choses et comme j'aime les couleurs qui ressemblent à des non-couleurs au final tout va ensemble.
j'aimerais bien sûr trouver plus de détails sur la manière dont le vêtement est fait si c'etait possible, et pour les indications de lavage tout ce qui necessite autre chose qu'un lavage normal à basse température reste dans le magasin.
je suis bien curieuse de voir ce que tu vas faire et j'espère qu'il n'y en aura pas que pour les enfants (parce que les pieds de mon ados de 13 ans T42 ne ressemblent plus à ceux de la petite douce....)

del4yo a dit…

Tu vas rire: je suis allergique aux etiquettes...Pour de vrai, ca gratte hou.Du coup je les coupe, et je navigue au toucher pour les lavages.

Alors je n'achete que des trucs qui se lavent a froid, et des matieres d'origine vegetale ( a part la laine). Je suis bien au courant des systemes de production, mais franchement je n'ai pas les moyens de n'acheter que de l'equitable.

Depuis que j'ai un petit garcon, tout ce qui ne passe pas en machine est royalement ignore.