6 janv. 2010

De l'encombrement

Chez nous, c'est tout petit. Mais vraiment tout petit, petit. Par curiosité, j'ai mesuré la semaine dernière: 50 mètres carrés, ou presque (49.7 si l'on veut être précis).

C'est un peu pour ça que j'ai dû déménager mon ancien atelier/pièce à bordel qui a été transformé en chambre de Petite Douce. Je loue donc un petit atelier dans le village voisin. 20 minutes de marche à pied, ça nous fait notre promenade et ça m'oblige à sortir. Pas très pratique en vérité, je préférerais avoir tout sur place (oui, vous savez, pour les envies nocturnes de couture, ça vous arrive jamais?), mais bon. C'est mieux que rien.

élan


Quand on a trouvé cet appartement, on a tout de suite eu un coup de cœur. Il a un cachet, du charme, avec ses parois neuchâteloises très rares dans le bas du canton (alors qu'on en trouve plus dans le haut, d'où nous partions, le dépaysement était ainsi moins rude), son parquet, sa salle de bain tout en long et autres petits plus. La situation géographique et le prix du loyer aidant, notre choix s'est porté sur ce petit trois pièces avec balcon et vue sur le lac dans une toute petite maison de trois appartements. Et l'on s'y plaît.

Mais. (Oui, parce qu'il y a un mais, vous vous en doutiez bien, sinon pourquoi écrire ce billet?)

Depuis la naissance de Petite A., nous avons dû faire face à une avalanche de cadeaux dont nous n'avions pas prévu l'ampleur. Que dis-je, l'ampleur, à ce stade je crois que l'on peut parler de magnitude. Au moins 15 sur mon échelle d'encombrement qui va de 0 à 10...

Je sais, je sais, je vais encore passer pour la pénible, la pourrie-gâtée qui ose se plaindre alors que tout le monde veut juste lui faire plaisir et lui rendre service.

Autant mettre les points sur les i: je ne suis pas parfaite, de loin, j'ai même un passé d'ancienne acheteuse compulsive (je suis guérie, heureusement pour moi et mon porte-monnaie!), j'adore faire les magasins (haaaaan, pour quelqu'un qui prône la décroissance, honte à moi!) mais pour REGARDER, juste pour le plaisir des yeux, et surtout de plus en plus pour me dire:

-Ah, ça je pourrais le faire moi-même
-Affreux, affreux affreux affreux!
-C'est joli, mais on en a vraiment pas besoin
-Etc...

Avant la naissance de la Petite Douce, on avait fait quelques achats, et on avait l'essentiel. C'est pourquoi quand par hasard on nous demandait de quoi on avait besoin on ne savait pas trop quoi répondre, parce qu'on estimait avoir besoin de rien de plus. Ce qui s'est avéré vrai. Mais ce qui n'a empêché personne de nous offrir quand même plein de petits gadgets et habits. Et quand je dis plein, ce sont des montagnes. J'ai arrêté de compter les peluches à 30... J'ai beaucoup apprécié les tricots fait-main (même si la propension de certaines personnes à tricoter de l'acrylique m'a poussé à ranger directement ces tricots-là dans un carton... Aïe aïe, désolée mais l'acrylique je n'arrive pas à le porter sur moi, alors je ne peux pas infliger ça à mon bébé!), les pots de miel et de confiture, les visites, les invitations à manger, les bons dans des magasins, l'amour... Mais, je le rappelle, chez nous c'est tout petit-petit, alors tous ces vêtements et jouets... C'était trop!

Je comprends, oh combien je comprends le plaisir de nos proches à choisir ce petit cadeau spécifique pour ce nouvel être qui vient de paraître et qu'on a envie de gâter. Ce plaisir, cette envie je les ai connu. Mais à présent je sais. Je sais qu'il faut absolument demander avant d'offrir quelque chose à des nouveaux parents, et que s'ils répondent qu'ils n'ont besoin de rien pour leur bébé, alors pourquoi ne pas proposer un repas, une aide pour le ménage, de l'alimentaire, une invitation à une balade, un pic-nic, un goûter, ou alors pourquoi ne pas écrire une adorable lettre, au nouveau-né, une lettre que l'on pourra lui lire plus tard quand il sera en âge de comprendre? Et si vraiment les parents déclinent toutes ses propositions, alors il faut savoir venir les mains vides, parce que ce qui compte, c'est d'être là, tout simplement. Présent, pour eux, pour le bébé, pour nous aussi. Et vivre. Et aimer.

Simple? Pas forcément.

12 commentaires:

Ana* a dit…

Oh lala c'est tellement vrai ce que tu écris! Je te comprends très bien :) et ça a l'air vraiment joli chez vous...
Bisous du Valais
A.

tante betsy a dit…

c'est vrai ce que tu écris, moi j'ai été plus roublarde, j'ai vendu le surplus à la broc!!
lorsque j'attendais jules, j'avais demandé des heures de ménage... quand je suis revenue de la maternité après la césarienne, comme j'ai regretté que personne n'aie suivi cette demande!!! pour cette naissance ci j'ai bien insisté: des heures de ménage et autres bons petits plats!!!! voilà ce qui manque cruellement aux mamans!!
;-)
j'ai en effet gardé une très jolie lettre qui accompagnait un doudou (et vendu le doudou!)

Marie a dit…

On a des amis qui sont à 10 plateaux-découverte-jeu ! 10 ! Ils rigolaient (jaune) en disant qu'ils pouvaient les mettre côte à côte, poser leur Raoul dedans et partir faire des courses... (Ce qu'ils ne font pas, of course...) Pour les cadeaux de naissance, on "investit" dans de jolis vêtements taille 1 an, une paire de chaussons en cuir éco pour les 8-16 mois, un truc à plus long terme... Généralement, nos amis sont heureux (disent-ils ?). Mais comme je te comprends !

a n g e l a dit…

hum si ma mémoire est bonne
je t'ai envoyé des tout petits trucs... vraiment petits

(je suis pardonnée?)

Mélie a dit…

Hi je me reconnais je crois! Moi qui est une grande fan de la décroissance mais qui aime tellement faire les mags! :-s
Becs du Valais

FreD a dit…

je ne fais presque plus jamais de cadeaux materiels, mais des choses qui rendent service (ménage, baby sitting), se mangent, cultivent (invit' à une expo, à un concert)ou fait main (mais jamaisjamais d'acrylique)
au début les gens sont surpris et je pense , croient que je suis plutôt "pingre" puis j'explique mon idée de la décroissance et finalement ça passe plutôt bien et finit par faire des émules . De toutes façons je ne veux plus participer à cette sur-consommation, même si ça me fait plaisir aussi de regarder dans les boutiques.

L. M. a dit…

Je fais de plus en plus de cadeaux fait-main (enfin ça veut dire tricotés, pour moi :o) ) et en général en plus grande taille en prévision des mois à venir, pour les bébés.. Pas d'acrylique chez moi non plus :o) Je comprends tout à fait ce que tu expliques, moi sans complexes, aux cadeaux à double usage ou inutiles, je donne ou je revends. Je gardais et j'accumulais beaucoup, jusqu'à quelques années en arrière et un jour j'ai eu un déclic et une envie de réduire le nombre de choses inutiles chez moi, même sans problème de place.. J'ai lu des choses qui m'ont parlé à ce sujet sur un blog dont j'ai oublié le nom, qui parlait de la "simplicité volontaire", si je me rappelle bien.. Il y a des choses très intéressantes, tu connais? (Le blog c'était cherryplum.canalblog)

Anonyme a dit…

Deedeen,
Tu peux faire revendre le surplus (y compris l'acryl.) dans un mag. de seconde main. L'argent te servira ainsi à autre chose... p.être 1 ou 2 h. de ménage ou ...
Pas de scrupules, ils ont voule te faire plaisir mais tu peux reconvertir !!!
Ainsi, tout le monde sera content... et tu auras 1 peu plus d'espace...
Bye et bon week.
Tante Clothilde

deedeen a dit…

tante betsy: en fait j'ai fait pareil que toi... ;-) pour Noël on avait retenu la leçon et demandé que tout le monde participe à l'achat de la petite chaise haute (seul "objet de puériculture" que nous achetons neuf!). Mais tout le monde n'a pas demandé de quoi nous avions besoin, résultat...

angel: tu es plus que pardonnée, déjà de un tu as très bon goût tout est tellement mignon, de deux ça vient de toi alors ça compte beaucoup pour moi, et de trois dans ton cas j'ai même gardé l'enveloppe à cause des magnifiques timbres!

L.M.: ce blog a été un des facteurs déclencheurs de ma démarche actuelle. Il était tenu par deux femmes adorables, maintenant l'une d'elles a fondé ce site, une vraie mine: http://consommermoinsvivremieux.com

Lenig a dit…

Rhoooo..
la folie du premier Noël...
Difficile d'y échapper!
Mais ça peut s'améliorer progressivement, en répétant, répétant, répétant...
On est content, c'est de mieux en mieux ici !
Merci pour ce billet, très bien écrit...

Marie a dit…

Merci Deedeen pour le lien "Consommer moins vivre mieux" ! J'ai un peu de temps cette semaine/ce matin, c'est top comme lecture ! Belle semaine !

Stéphanie a dit…

Je pense que j'aurai le même problème que toi dans qq années, quand je vois chez les autres, je me dis que c'est plus qu'exagéré tout ce que les gens peuvent acheter ! il faudrait au moins une pièce entière pour stocker tout ça, c'est incroyable!