23 déc. 2006

Léopold et moi, N° 23




Voilà. On approche dangereusement de Noyel et donc de la fin de ce calendrier de l'Avent. Je sais pas si chez vous c'est pareil, mais ici avec l'arrivée des fêtes de fin d'année, faire ses courses devient un vrai parcours du combattant. Déjà il y a deux jours j'ai bien failli mourir écrasée trois fois... La première par une voiture totalement tunée (avec en prime un autocollant "le tuning n'est pas un crime", huhu...) qui s'était gentiement parquée sur un passage clouté, et qui a reculé au moment où je passais derrière... Je dois dire que je n'ai pas hésité à violemment frapper le coffre pour qu'il s'arrête, et le conducteur à encore réussi à m'insulter... Sic*

La deuxième fois, une gentille vieille conductrice n'a pas remarqué que j'étais au beau milieu d'un passage clouté (encore!), et que donc j'avais la priorité hein, non, elle, elle continue sans freiner pasqu'elle regardait les vitrines. Moralité elle m'a quand-même vu au dernier moment et a pû planter les freins... Alors que ça faisait trois heures (minimum) que je lui faisait des grands signes.

Et la troisième? Devinez où ça s'est passé... Et oui, sur les lignes jaunes, once again. Sauf que là yavait genre plein des voitures qui avaient voulu passer au vert et viteviteaussiàl'orange, mais peine perdue, devant ça avançait pas. Alors elles se sont trouvées coincées sur le passage piéton. Et là c'est devenu vert pour nous. Et on s'est fait klaxonné par les gentils automobilistes pasque eux ne pouvaient plus avancer...

J'aime Noyel. Faut pas croire.

2 commentaires:

a n g e l a dit…

uh!
mais reste chez toi hein

non mais bon t'as pas un bon karma niveau ouatures en ce moment :'(

Callahan a dit…

Euh... j'veux pas faire mon chieur mais c'est le No 23, non?